Née en 1986 à Téhéran (Iran). Vit et travaille à Téhéran (Iran).

 

Hoda Kashiha a étudié la peinture à l'Université de Téhéran en 2009 et à l'Université de Boston aux États-Unis en 2014, ce qui lui a permis de décrocher plusieurs bourses aux États- Unis jusqu'en 2016. Ses bourses lui ont valu de nombreux prix, entre autres le MacDowell Colony Fellowship à Peterborough (États-Unis) et le Joan Mitchell Foundation Grant du Vermont Studio Center (États-Unis) en 2015, et le Esther B. et Albert S. Kahn Career Entry Award par le Boston University College of Fine Arts (États-Unis) en 2014. Au cours de ces bourses, sa pratique figurative artistique s'est déplacée vers une approche plus conceptuelle et abstraite en développant un récit perturbé.

 

Le travail de Kashiha a largement été exposé en Iran, aux États-Unis et en Europe, dans des expositions collectives importantes telles que City Prince / sses. Dhaka, Lagos, Manille, Mexico et Téhéran au Palais de Tokyo à Paris (France, 2019) et Condition humaine au Los Angeles Metropolitan Medical Center (États-Unis, 2016). En 2012, son travail a été présenté en Belgique, pour la première fois, dans Unexposed à Tour & Taxis à Bruxelles, une prestigieuse exposition collective mettant en lumière la nouvelle génération de quarante jeunes artistes féminines originaires d'Iran, où la vie culturelle est de plus en plus témoin de la présence et de l'influence des femmes dans les domaines social, culturel et artistique.

 

Son travail fait partie des collections du Commonwealth Hotel de Boston (États-Unis) et du Howard Gotlieb Archival Research Center de Boston (États-Unis).

 

Hoda Kashiha est représentée par la Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles, depuis 2020.