Artists Gallery Calendar News Art Fairs Publications Contact

Selected works of the exhibition
Press Release (English)
Press Release (French)
Print press release
Print images...




Jorge Queiroz

O Caso
November 7, 2015 - January 2nd, 2016
Bourg-Tibourg, Paris










La Galerie Nathalie Obadia est heureuse de présenter la quatrième exposition personnelle de Jorge Queiroz dans sa galerie à Paris depuis Scènes du monde flottant en 2009, qui mettait alors en scène exclusivement des œuvres sur papier. L’exposition personnelle O Caso au Pavilhao Branco au Museu da Cidade à Lisbonne en ce début d’année 2015, a été l’occasion de découvrir une  première série de peintures que Jorge Queiroz compte poursuivre pour son exposition parisienne. Jorge Queiroz, nous ayant habitué à une exploration des techniques liées au dessin, aborde ici le medium de la peinture de plein fouet. Pour autant, l’artiste continue de mettre à mal notre perception dans ses univers fictifs, peuplés de personnages inachevés aux corps hybrides, d’objets étranges disséminés dans de multiples espaces quasi flottant.

Ces évocations formelles organiques animées de couleurs fortes – oranges, pourpres, verts profonds -, évoquent le caractère introspectif de ces mondes parallèles,  au coeur de la pensée la plus intérieure de l’artiste. Chaque toile est alors l’occasion de se plonger dans un réseau de scènes qui s’entrechoquent, créant des narrations aux significations secrètes. Jorge Queiroz, dans la continuité de son œuvre sur papier, exprime le caractère total de ses créations, et son intention de nous inciter à explorer son œuvre entre réalité et imaginaire : « Dans cet ensemble d'œuvres, l'une influence l'autre, la perception d'une oeuvre affecte celle de la suivante. Une structure apparemment abstraite ou une scène fictive est altérée par un flux d'images mentales, l'une se mêlant à l'autre. Ces peintures sont liées à mes dessins dans les tensions récurrentes entre réalité et imaginaire /  figuration et abstraction. »
Cette œuvre dans la veine surréaliste, au caractère onirique et fantastique confronte le reconnaissable et l’indéfinissable dans un assemblage de perspectives, jouant de la densité et du vide, du figuratif et de l’abstrait.

Dans « O caso do silencio », d’un méandre profond agité d’orange et de noir, se détache une bulle pensive verte complémentaire ; tel un interstice vers la pensée de l’artiste, l’évocation d’un corps replié, pensif, multiplie les possibilités de lecture invitant le spectateur à se pencher dans l’œillère.
Plus loin, dans « O caso do tempo para tudo », Jorge Queiroz use de la forte complémentarité des couleurs pour créer un espace puissant et happant, duquel se détachent deux personnages comme sur un pont, surplombant un lac animé de formes et de couleurs inquiétantes, en opposition avec la sérénité d’un ciel profond.

L’usage de cette palette riche et intense renforce l’impression du spectateur d’admirer un paysage rêvé, comme de science-fiction. Les narrations que l’on se surprend à suivre au fil des toiles, tantôt comme si nous les regardions à la loupe, tantôt comme si elles nous envahissaient, nous invitent à un voyage en immersion. Les toiles de Jorge Queiroz résistent pour la plupart à la description. Il y a un code dans le vocabulaire pictural de l'artiste mais qui est à chaque fois secoué par une mosaïque de lieux, de constructions, de personnages, qui rendent l'image mystérieuse et fascinante.
« L'espace d'exposition ressemble à une scène dynamique, sur laquelle chaque oeuvre vit et crée des relations avec d'autres œuvres. Ce contexte incite le spectateur à explorer la multiplication des idées, des espaces imaginaires et des formes » nous confie-t-il.

-------------------------

Jorge Queiroz est né à Lisbonne, Portugal en 1966. Il vit et travaille à Berlin.
 
Depuis la fin des années 1990, il expose dans de nombreuses institutions : What paper can support au Horst-Janssen-Museum à Oldenburg (Allemagne) en 2006, au Museu Serralves à Porto (Portugal) en 2007, Devaizo das pedras da Calçada a praia ! à la Fundaçao Carmona e Costa à Lisbonne (Portugal) en 2012, et plus récemment avec 0 Caso au Pavilhao Branco, Museu da Cidade à Lisbonne en 2015.Il a participé à Clandestines, 50ème Biennale de Venise, curatée par Francesco Bonami, Territòrio Livre curatée par Alfons Hug, 26ème Biennale de Sao Paulo, Of Mice and Men, 4ème Biennale de Berlin pour l'art contemporain.

Les oeuvres de Jorge Queiroz figurent dans de nombreuses collections privées et publiques prestigieuses dont celles du MoMA (New York), du SF MoMA (San Francisco), du Musée d’art contemporain de Funchal (Portugal), du Carré d’Art, Musée d’Art Contemporain (Nîmes), du Centre Georges Pompidou (Paris), de la Deutsche Bank (Frankfurt), de la Banque Postale (Paris) ainsi que celle du Serralves Museum of Contemporary Art (Portugal), de la Fondation Calouste Gulbekian (Portugal), FRAC Haute Normandie (Sotteville-les-Rouen), FNAC (Paris) et CaixaForum (Madrid).